Some new springs sampled in 2017

Ce début d’année est l’occasion de recommencer une campagne d’échantillonnage des diatomées du Puy-de-Dôme. Les diatomées des sources situées sur Augnat, Ardes-sur-Couze, Châteauneuf-les-Bains, Courpière et Gimeaux ont d’ores et déjà été échantillonnées.

This beginning of the year is an opportunity to start a new sampling campaign in the Puy-de-Dôme. The diatoms of the springs situated in the area of Augnat, Ardes-sur-Couze, Châteauneuf-les-Bains, Courpière and Gimeaux were sampled.

A Châteauneuf-les-Bains, la température varie entre 33°C à la source Lefort et 5°C à la source Saint-Cyr; à Augnat, la température est de 18°C, à Ardes elle est assez basse (10°C) et à Gimeaux, elle varie entre 12 et 16°C. Ces gradients de température permettent d’avoir un bon éventail de conditions physico-chimiques.

At Châteauneuf-les-Bains, the temperature ranged between 33°C at Lefort spring and 5°C at Saint-Cyr spring. At Augnat, the temperature was 18°C, at Ardes-sur-Couze, it was lower (10°C) and at Gimeaux, the temperature varies between 12 and 16°C. This gradient of temperature allows a good range of physical and chemical conditions.

Augnat barrege sce tuyau4lefort4

 

 

 

 

 

 

 

Le 16 mars, les diatomées de la source de la Poix à Aulnat ont été également échantillonnées. Avec une conductivité de 123200 µS/cm, la source de la Poix, caractérisées par ses remontées de bitume le long de la cheminée de l’ancien volcan du Puy de la Poix, a une conductivité 2 fois plus élevée que celle de l’océan. Nous avons pu observer notamment Navicula salinarum.

On the 16th of March, the diatoms of the la Poix spring situated near Aulnat were sampled. With a conductivity of 123,200 µS/cm, this spring, characterized by rise in bitumen along the former volcanoe « chimney » of Puy de la Poix,  has a conductivity 2 times more higher than the one of the ocean. Among diatoms, Navicula salinarum was observed at this time.

Avec l’appui du CEN Auvergne, 4 sources ont été étudiées dans le secteur de Joze début juin: la source des Ours facilement accessible car située en bord de route, la source Daguillon, la source des graviers et la source de l’étoile. Ces sources sont salées comme en témoigne la présence de Scirpe maritime et de Troscart maritime. Une étude complémentaire sur l’histoire du site de l’étoile doit encore être réalisée car la source jaillit au milieu d’ancien bâtiment maintenant en ruine (cf. photo ci-dessous).

With the CEN Auvergne, 4 new springs were studied in the area of Joze at the beginning of June: Ours spring situated near a road, Daguillon, Graviers and Etoile springs. This springs are salt with the presence of Bolboschoenus maritimus and Triglochin maritima. A study has to be done on the history of the Etoile spring as it gushes out of a ruined building.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web